MODULE : La mobilité


Il vous est possible de vous inscrire sur l'une ou l'autre des dates, ou les deux, en répondant à l'ensemble du formulaire puis en sélectionnant : participe ou ne participe pas pour chaque date.

Toutes les études et bilans carbone le montrent, la majeure partie (entre 60 et 80%) de l’impact environnemental (empreinte carbone, pollution de l’air et effet sur la biodiversité) d’un événement ou d’une saison culturelle provient du déplacement du public et des artistes. Mais la mise en place de la décarbonation des mobilités n’est pas si simple (pratiques de programmation, ancrage de l’utilisation de la voiture personnelle, dépendance aux AOT pour l’offre de transport collectif) et, surtout, n’est pas le seul aspect à prendre en compte dans la réflexion en faveur d’une mobilité plus durable. Les questions de santé, de sécurité, d’accessibilités tarifaires, géographiques, d’impacts économiques, de circuit-court mais aussi de choix de propositions artistiques sont à prendre en compte. Et si c’était toute une façon de travailler et de concevoir les politiques culturelles qu’il fallait revoir ?

 

OBJECTIFS :

- Comprendre les enjeux et les conséquences de notre mobilité et de celles de nos parties-prenantes,

- Découvrir les leviers d’actions à notre disposition pour s’engager vers une mobilité culturelle décarbonée,

- S’inspirer de bonnes pratiques,

- Réaliser une cartographie des flux de mobilités et formaliser un plan d’actions à partir d’ études de cas,

- De familiariser avec des outils méthodologiques (cartographie, plan mobilité).

Il y a 8 questions dans ce questionnaire.